The Latest

Contribute. We love to hear your thoughts, your musings and your latest work. Please share with us!
Write a post

Réflexions de la cohorte 2022 : Le groupe de la cohorte pour la transition climatique de Montréal

Cette ressource est également disponible en anglais. Cliquez ici pour accéder à la version anglaise.

Ce billet de blogue fait partie d’une série rédigée par les participant·e·s à la cohorte pour la transition climatique de 2022 organisée par l’Institut Tamarack. Il s’agit d’un parcours d’apprentissage sur dix mois qui a permis à des équipes intersectorielles de 19 communautés partout au Canada d’explorer comment appliquer une approche d’impact collectif pour faire avancer la transition socio-écologique. Découvrez la liste complète des publications ici.

 

Montréal (Qc.)

Qui sommes-nous ?

Le Partenariat Climat Montréal (PCM), c’est une petite équipe au service d’un grand réseau de partenaires engagés dans la lutte et l’adaptation aux changements climatiques à Montréal. Notre mission s’est définie à partir du constat suivant : la Ville de Montréal, et aucune ville dans le monde, n’est en mesure d’atteindre ses cibles climatiques1 par elle-même. Elle a besoin de l’appui de la collectivité qui doit mettre l’épaule à la roue et poser des gestes significatifs, notamment en matière de transport et des bâtiments qui représentent 68% des émissions de la métropole.

Alors c’est ce que nous faisons, nous mobilisons progressivement chaque secteur et chaque acteur-clé pour que des actions concrètes soient prises, qu’un effet d'entraînement se crée dans les chaînes de valeur, et que la culture du milieu des affaires prenne un tournant en mettant la transition climatique au cœur des décisions de dirigeants. Plus précisément, cela se traduit ainsi :

  • une centaine d’organisations mobilisées en moins de 2 ans, issues des milieux économique, philanthropique, institutionnel et communautaire de taille et d’horizon très variés.
  • L’implication régulière et soutenue d’un Comité directeur, composé de 26 hauts dirigeants d’organisations reconnues pour leur degré d’engagement sur la question climatique et leur capacité d’influence.
  • La coordination de groupes de travail thématiques, ayant pour mandat d’identifier et de mettre en œuvre une initiative collective visant à accélérer la transition dans les secteurs stratégiques suivants : bâtiment, mobilité, finance, adaptation aux changements climatiques, entreprises et projets citoyens.
  • L’organisation d’un premier Sommet annuel sur le climat, réunissant plus de 500 personnes et plus de 40 panélistes intervenus sur des sujets très diversifiés. Le Sommet a été la tribune d’annonces structurantes et ambitieuses, tant de la part de la Ville de Montréal que d’organisations influentes comme Ivanhoé Cambridge ou la Direction de santé publique de Montréal.


Quelle est la recette magique ?

Sans avoir de recette magique, le Partenariat Climat Montréal s’inspire des meilleures pratiques de mobilisation à l’international, notamment du Boston Green Ribbon Commission et du London Business Climate Leaders, et plus récemment des communautés participant à la cohorte climatique de l’Institut Tamarack, pour créer son modèle propre à la culture montréalaise.

Une condition gagnante est d’être un électron libre dans l’écosystème : une démarche neutre, indépendante, avec une feuille de route dessinée le plus possible en co-construction avec les acteurs sur le terrain. Cela nous confère une grande agilité pour tester des choses, et saisir les opportunités qui ne manquent pas de se présenter pour accélérer l’action chez nos partenaires. Au carrefour de plusieurs réseaux, nous tentons de créer des maillages et de briser les silos pour sortir des schémas de collaboration traditionnelle. Ce n’est pas toujours facile, et il faut souvent d’abord prendre le temps de développer un langage commun pour mieux comprendre les enjeux des uns et des autres et trouver des solutions qui seront collectivement gagnantes.

Nous misons également sur une collaboration serrée avec la Ville de Montréal pour avancer de la manière la plus coordonnée possible. Le leadership et l’exemplarité de la Ville sont des moteurs extrêmement puissants pour la mobilisation de la société civile, et doivent toujours tirer l’ambition vers le haut pour agir à la hauteur des défis auxquels nous faisons face.

 

1 La Ville de Montréal s’est fixée comme cible de réduire ses émissions de gaz à effet de 55% d’ici 2030 et d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050 (Plan climat 2020-2030).

Topics:
Quebec, Transition climatique, Cohorte pour la transition climatique


Le groupe de la cohorte pour la transition climatique de Montréal

By Le groupe de la cohorte pour la transition climatique de Montréal

Le groupe de la cohorte pour la transition climatique de Montréal représente une équipe d’acteurs et d’actrices de la communauté qui se sont rassemblés pour former un collectif spécial et participer à la cohorte pour la transition climatique de l’Institut Tamarack en 2022.

Related Posts

BACK TO THE LATEST